Les paramètres techniques à étudier pour choisir un casque audio

Les paramètres techniques

Publié le : 08 février 20163 mins de lecture

Chacun est libre de choisir ses propres critères de sélection pour l’achat d’un casque. Pour le casque audio en particulier, les formes sont multiples et varient en fonction de l’activité. De ce fait, les casques s’opèrent dans plusieurs domaines selon leurs typologies ou leurs usages. Une étude préalable des paramètres techniques est cependant nécessaire avant le processus d’achat.

La résistance du casque

Il s’agit ici de la résistance du casque au courant électrique.

Du point de vue technique, cela s’appelle également l’impédance du casque. En effet, la puissance du volume indique que le casque génère une totale isolation. Pourtant, cela ne veut pas forcément dire que le casque est de qualité supérieure. Cela pourrait représenter une faille sur sa dépense d’énergie. Ainsi, l’impédance du casque va au sens contraire de l’énergie fournie. Plus son volume est élevé, moins il a une faible résistance au passage du courant. Pour cela, un test avec un amplificateur pour casque est requis à l’avance.

Le son et la sensibilité

La fréquence est aussi un paramètre à tenir en compte pour qualifier un bon casque.

Cette étude consiste à repérer le son émis par le casque. Les sons aigus, moyens et graves doivent tous être mis au point et testés. En effet, le son doit être perceptible par l’oreille et ne doit pas présenter des brouillages pendant l’écoute. De ce fait, les fréquences correctes à l’audition varient entre 20 Hz (hertz) à 20000 Hz.  Au niveau de la sensibilité, le volume maximal général est de 100 dB (décibels).

 L’isolation

L’isolation est également un élément qui qualifie le casque audio.

De ce fait, la réduction de bruit est souvent appréciée par les utilisateurs. Pour cela, il existe deux choix tels que la réduction active ou la réduction passive. L’annulation active consiste à annuler entièrement les bruits externes. Par conséquent, l’utilisateur n’entendra plus les bruits externes et adopte une totale concentration dans son écoute. Du côté de l’annulation passive, la perception des bruits externes est seulement réduite à un certain niveau. Ce deuxième modèle est fréquemment rencontré chez les casques intra-auriculaires. A part cela, il est nécessaire de bien tester les autres compléments qui vont avec le casque, comme le câble par exemple.

Plan du site